Visite de la piscine de Pornic
le Jeudi 23  septembre 2010

 
 
  
aquacentre de Pornic
  Devant, la nouvelle structure Bois et au fond l'ancienne structure Metallique

Le Bassin sportif 25m X 15 soit 6 lignes de natation

Bassin Ludique, il a été construit en lieu et place de l'ancien bassin sportif.

Maître d’ouvrage :  (Source site Japac.fr)
Communauté de Communes de Pornic
Architecte mandataire, Economiste :
Sarl JAPAC
Surface :
3 670 m²
Coût HT :
5 320 000 Euros .
Total 7,821M euros pour la communauté de communes de Pornic  (aides 1.884 000 euros)
Defficit annuel prévu pour 100 000 Entrées ( 5300scolaires compris): entre 350 000 à 500 000 euros

Ouverture au public :
Février 2010

SURFACES

Espaces intérieurs
Accueil : 149 m²
Administration : 85 m²
Vestiaires : 391 m²
Sanitaires et douches : 124 m²
Espace remise en forme (saunas, hammam, détente) : 114 m²
Bassin sportif : 375 m²
Plages et pédiluves : 763 m²
Bassin de loisirs : 334 m²
Pataugeoire : 15 m²
Locaux annexes : 60 m²
Locaux techniques : 1 137 m²

Espaces extérieurs
Patio sur entrée : 37 m²
Patio sur douches et remise en forme : 14 m²
Terrasse remise en forme : 29 m²
Balcon terrasse sportif : 52 m²
Auvent d’entrée : 34 m²
Cours de service couverte : 37 m²

DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE

• Réduction de la consommation d’eau potable : robinets temporisés sur les douches,
les lavabos et les laves mains, utilisation de l’eau recyclée des pédiluves
pour l’alimentation en eaux des WC, mise en place d’un système d’Ultrafiltration
permettant de limiter de 95% le rejet des eaux de contre lavage des filtres.
Ce procédé est une première en France.
• Production d’énergie principale basée sur le gaz (brûleurs modulants bas Nox)
• Système de récupération de chaleur à condensation sur les fumées des chaudières
et toutes les centrales de traitement d’air double flux, utilisé pour le réchauffage de l’eau
du bassin d’activités et de loisirs.
• Amélioration de la qualité de l’air par l’évacuation des chloramines :
-stripping dans tous les bacs tampons, destructeur de chloramines par système U.V.,
-régulation automatique des produits de traitement (chlore et PH).
• Réduction des consommations électriques : utilisation de pompes à variation de vitesse
pour les circuits de distribution d’eau chaude (puissance s’adaptant à la demande réelle)
, utilisation de ventilateurs basse consommation (courant continu), CTA à deux vitesses
permettant de réduire les consommations en inoccupation.

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement